Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 31 juillet 2018

Hôtel Artemis

   Dans un futur proche, en Californie, la mystérieuse Jean Thomas (Jodie Foster) propose des services très spéciaux aux criminels : un centre de soin inconnu de la police et qui, accessoirement, peut aussi servir de planque. Attention toutefois, la dame a des règles : elle n'aide ni les pédophiles ni les terroristes, exige que ses "clients" (forcément inscrits à l'avance) laissent leurs armes à l'entrée et ne fomentent pas de troubles à l'intérieur.

   Ce polar d'anticipation s'appuie sur des innovations de notre temps (le robot-chirurgien, les implants corporels, les imprimantes 3D...), imaginant leur perfectionnement et leur utilisation par des criminels. Les effets spéciaux, la photographie et les décors donnent de la crédibilité à cet habillage.

   La première partie du film est assez prenante. On découvre cet univers et son fonctionnement. J'ai cependant un problème avec l'interprétation de Jodie Foster, actrice que j'aime beaucoup au demeurant. Elle a construit un personnage agoraphobe et altruiste, tenaillé par son passé. C'est un peu cliché... et je pense qu'une actrice comme Linda Hunt (qui a sans doute servi de modèle à l'un des personnages des Indestructibles) aurait été plus à sa place dans le rôle.

   De surcroît, les dialogues ne sont pas déments. La distribution a beau être de qualité, les relations entre les différents criminels sont mises en scène à la hache et l'on peut très souvent prédire comment cela va tourner. Néanmoins, dans la dernière partie, le film regagne en intensité... parce que cela s'anime. C'est l'occasion de voir Sofia Boutella dans ses oeuvres. (Souvenir attendri de Kingsman...)

   Ce n'est pas un très bon film, mais c'est du travail correct, pour amateurs du genre, un jour de canicule.

13:25 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cinéma, cinema, film, films

Commentaires

Idem sur à peu près tout.
Sauf que je serais bien en peine de choisir une actrice à la place d'une autre.
ça démarre bien, ça s'essouffle et ça redémarre (ah Sofia... sans ses jambes bioniques...).
L'interprétation de Jodie m'a gênée aussi.

Écrit par : Pascale | mardi, 31 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

J'ai pensé à une autre actrice pour le rôle de Jean Thomas : Susan Blommaert, que l'on a vue récemment incarner "Monsieur Kaplan" dans l'excellente série "Blacklist". Elle a ce côté très organisé, une autorité naturelle et, en même temps, une faille intérieure.

Écrit par : Henri Golant | mardi, 31 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire