Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 30 décembre 2018

Une "Une" plus que douteuse

   Cette Une est celle de M, Le Magazine du Monde en date de samedi 29 décembre. On y voit le président de la République Emmanuel Macron, en noir et blanc, sur fond blanc et rouge avec, en incrustation, une photographie (en noir et blanc, avec des retouches de rouge) prise sur les Champs-Elysées.

politique,macron,presse,médias,journalisme,actualité

   A priori, il n'y a rien de particulier à redire. L'article utilise les événements qui se sont déroulés depuis un an et demi sur la célèbre avenue pour analyser les débuts du quinquennat macronien... dans un sens défavorable au président. L'auteure de l'article est Ariane Chemin, en pointe dans le suivi de "l'affaire Benalla" (en doublette avec Mediapart). On remarque d'ailleurs quelques approximations lorsqu'il est question des événements auxquels a été mêlé l'ancien garde du corps officieux d'Emmanuel Macron, place de la Contrescarpe : ce ne sont pas des bouteilles, mais des cendriers et des carafes d'eau que les deux "badauds pacifiques" ont jeté sur des CRS qui déambulaient. (On pouvait le constater sur une vidéo à laquelle les lecteurs du Monde ont eu beaucoup de mal à accéder, le quotidien préférant mettre en avant la suite, avec l'intervention d'A. Benalla.) A ma connaissance, Le Monde a aussi négligé de préciser que l'un des membres du "couple de la Contrescarpe", Georgios D, est fiché par les polices de plusieurs pays en raison de ses liens avec des groupes extrémistes...

   Mais plus que le fond, c'est la forme qui a choqué nombre d'abonnés au Monde. Le problème, quand on a des lecteurs cultivés, c'est qu'ils perçoivent des références ou des allusions qui échappent au commun des spectateurs des chaînes d'information. Ainsi, l'association du noir à un fond rouge et blanc est typique de l'époque nazie, ce que les auteurs de la couverture ne doivent pas ignorer, comme on va le voir plus bas.

   A partir du milieu des années 1930, Adolf Hitler a été souvent représenté avec ces trois couleurs (qui sont celles du drapeau nazi, bientôt devenu celui de l'Allemagne). L'une des plus célèbres affiches de propagande est Le Porte-drapeau, de Hubert Lanziger :

politique,macron,presse,médias,journalisme,actualité

   La comparaison devient troublante quand on place la Une de M à côté d'une récente illustration du graphiste Lincoln Agnew, publiée dans un article du Harper's Magazine de juillet 2017 :

politique,macron,presse,médias,journalisme,actualité

   Précisons que les contextes des photographies d'incrustation sont totalement différents. A gauche, il s'agit du défilé de joie après la victoire de l'équipe de France (masculine) à la dernière Coupe du monde de football. A droite, on voit des nazis tendre le bras devant le Reichstag. Néanmoins, dans les deux cas, vous remarquerez que l'auteur.e du montage a mis en relief un détail, en rouge (sur les drapeaux français à gauche, put-être sur les brassards nazis, à droite). De la part des "copieurs" français, cela ne révèle pas un grand sens de l'à-propos...

   Dans sa tentative de justification, Luc Bronner, le directeur de la publication du Monde, se tire une balle dans le pied, en révélant la référence aux oeuvres d'Agnew, mais en se gardant bien de donner des exemples compromettants...

   Cette affaire est révélatrice du tournant pris par Le Monde. En 2016-2017, on peut dire que le quotidien a été séduit par le candidat Macron (et par ses débuts à la présidence). Au bout de quelques mois, le journal est passé à une opposition franche (ce qui est parfaitement son droit), mais avec, parfois, un parti-pris qui n'est pas à l'honneur d'un quotidien dans lequel son lectorat apprécie d'abord la rigueur du traitement de l'actualité.

   PS

   En guise de dessert, je recommande de jeter un oeil à la dernière Une du Harper's Magazine. Il y est question de l'inénarrable Michel Houellebecq :

politique,macron,presse,médias,journalisme,actualité

   "Trump est un bon président", y déclare l'écrivaillon, qui exprime (dans sa contribution) son souhait de voir l'Union européenne disparaître. Certes, il faut tenir compte du fait qu'il sort un nouveau roman et qu'il a coutume de miser sur la provocation pour vendre sa soupe. Mais je trouve cette déclaration particulièrement savoureuse, alors qu'au même moment, dans Le Monde, on est d'avis que Houellebecq a renoncé à la polémique...

politique,macron,presse,médias,journalisme,actualité

Commentaires

Ça me semble immonde.
Je ne lis ni Le Monde ni Wellbec. Ce n'est pas maintenant que je vais m'y mettre.

Écrit par : Pascale | lundi, 31 décembre 2018

Répondre à ce commentaire

Je lis régulièrement "Le Monde" depuis plus de 25 ans... et je ne compte pas m'arrêter. Pour moi, il reste le meilleur quotidien français en matière de politique étrangère et il propose régulièrement, sur certains sujets, des analyses approfondies que je ne trouve pas ailleurs.

Mais le traitement de la politique française m'agace régulièrement (et ce n'est pas nouveau). La proximité du sujet fait tomber certains membres de l'équipe journalistique dans le parti-pris.

Écrit par : Henri Golant | lundi, 31 décembre 2018

Répondre à ce commentaire

En fait je ne lis aucun journal et je ne regarde JAMAIS les infos.
J'épluche Télérama c'est tout.
Cette Une est quand même degueulasse.

Écrit par : Pascale | mardi, 01 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Bonjour Henri, je confirme que cette Une de M est de très mauvais goût, très connotée. Même si je ne suis pas une fan de EM, une photo montage pareille est inadmissible. Et si l'Union européenne disparaissait, on serait très mal barrés face à la Chine, la Russie et les Etats-Unis. Je suis une Européenne convaincue. Bonne journée.

Écrit par : dasola | mercredi, 02 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Ah, si Henri Golant pouvait nous gratifier plus souvent de ses contributions toujours aussi pertinentes et documentées telles que celle ci-dessus !

Écrit par : licow | mercredi, 02 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Merci pour cet éclairage particulièrement pertinent.

Écrit par : alonso | mercredi, 02 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire