Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 novembre 2018

Le Grinch

   Ce film d'animation est tout public, certaines parties s'adressant plus particulièrement aux adultes, la majorité aux enfants. Je l'ai vu en version française, avec la voix de Laurent Lafitte : excellent choix. C'est surtout pertinent dans le premier tiers de l'histoire, le plus caustique. J'ai accueilli avec soulagement les premiers traits d'humour sarcastique, la présentation du village des Chous étant horriblement sirupeuse.

   Le couple formé par le vieux célibataire et son chien fait penser à Wallace et Gromit, même si, par sa (fausse) méchanceté, le Grinch rappelle plutôt Gru, le héros de Moi, moche et méchant. Quant au renne obèse, il a récupéré la coiffure des mammouths adolescents de L'Age de glace IV. En dépit de l'inventivité de certaines scènes, les vieux cinéphiles auront donc souvent une impression de déjà-vu.

   Néanmoins, je reconnais que c'est assez drôle, la plupart des gags étant toutefois destinés au jeune public, qui, dans la salle où je me trouvais, s'est visiblement régalé.

   L'autre intérêt du film est le personnage de Cindy-Lou, une adorable gamine avec de grandes couettes, qui vit avec sa maman et deux petits frères. Elle apporte une douce fantaisie... et fait rebondir l'intrigue.

   Toutefois, dans la troisième partie, cela devient un peu trop "gentil" à mon goût, à l'image des couleurs surchargées des plans. C'est trop lumineux, trop joli, trop bienveillant. Ceci dit, cet éloge des habitants du village, ni particulièrement beaux, ni particulièrement riches, ni particulièrement intelligents, m'a touché. L'histoire s'appuie sur la période de Noël pour enjoliver ce quotidien ordinaire de gens sans guère de relief, mais honnêtes et soucieux d'autrui.

22:48 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cinéma, cinema, film, films

Commentaires

Je n'ai lu que des horreurs sur ce film. Je suis surprise de tous ces aspects positifs que tu évoques.

Écrit par : Pascale | samedi, 01 décembre 2018

Répondre à ce commentaire

C'est moins "trash" que ce que laissait espérer la bande-annonce. Le film est clairement destiné aux enfants accompagnés des parents. Néanmoins, en particulier au début, il y a quelques saynètes transgressives à savourer.

Globalement, c'est très "sucré". Il faut supporter. D'habitude, cela m'horripile, mais là, va savoir pourquoi, j'ai bien aimé. Peut-être à cause de la petite fille en couettes.

Écrit par : Henri Golant | samedi, 01 décembre 2018

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Henri Golant, j'ai trouvé le film pas terrible: bourré de bons sentiments. Le Grinch n'est pas méchant, c'est un misanthrope. En revanche, j'ai bien aimé la petite fille et le chien patient avec son maître. Bonne soirée.

Écrit par : dasola | jeudi, 13 décembre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire