Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 mai 2021

Mandibules

   C'est l'événement cinématographique de la semaine : une véritable sortie en salles (même si l'on peut voir ou revoir sans problème Adieu les cons de Dupontel). Il y a deux ans, Quentin Dupieux s'était appuyé sur un somptueux duo d'acteurs (Jean Dujardin - Adèle Haenel) pour bâtir Le Daim. Cette fois-ci, c'est encore un duo qui est à l'honneur : deux doux dingues, les meilleurs amis du monde, interprétés avec conviction par Grégoire Ludig (déjà présent au générique de Au Poste !) et son compère David Marsais (nouveau dans la bande à Dupieux).

   C'est l'histoire de deux crétins qui tentent d'apprivoiser une mouche géante, trouvée dans le coffre d'une voiture. Quand on a dit ça, on a tout dit... et l'on n'a rien dit. Parce que, progressivement, l'histoire va s'étoffer d'inattendus fils narratifs secondaires, de la rencontre d'une (supposée) ancienne copine à la livraison d'une valise, en passant par l'incendie d'une caravane et la "disparition" d'un chien (l'une de mes séquences préférées). Le film tient la route jusqu'au bout, grâce au talent des acteurs, à des dialogues plutôt bien écrits et, surtout, à un scénario moins bancal que dans d'autres films du même réalisateur. (Et je défie quiconque de prédire ce qu'il y a réellement à l'intérieur de la valise avant de l'avoir vu.)

   Du côté de la distribution, il faut signaler la présence d'une flopée d'invités bien choisis : India Hair (rappelez-vous : Crash Test Aglaé) et surtout Adèle Exarchopoulos chez les dames, Marius Colucci et Bruno Lochet chez les messieurs... sans oublier "Dominique"... oui, la mouche, à laquelle l'un des héros s'attache, au point de lui attribuer un prénom ! Le pire est que cela marche !

   J'ai passé un bon moment.

19:47 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cinéma, cinema, film, films

Commentaires

J'ai oublié le chien et tu oublies Roméo Elvis que j'ai trouvé vraiment très bien.
Impossible en effet de deviner ce qu'il y a dans la valise. C'est d'un drôle !!!
Je les ai adorés ses crétins. Leur façon de parler : j'adore.
Taureau !

Écrit par : Pascale | samedi, 22 mai 2021

Répondre à ce commentaire

Tu as raison : Roméo Elvis est très bien aussi.

Écrit par : Henri G. | samedi, 22 mai 2021

Ces crétins.

Écrit par : Pascale | samedi, 22 mai 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire